Art, fleurs et silence. Les jardins de la Ballue

Sculptures de verdure, labyrinthes des sens. Invitation à la découverte et au silence. Moment privilégié de pleine conscience.
C’est le jardin de la Ballue en Bretagne.

Jardin Ballue-pour le regard et l ouie - blog La Fille aux couettes

« Ce jardin réserve au visiteur treize surprises, il marivaude, il maniérise, alterne le clair et l’obscur, s’amuse à être sérieux, tournoie et offre un point de vue unique sur la Haute Bretagne. »
François Simon, Ouest France

Dans les pas de Balzac et de Victor Hugo

Le château de la Ballue a vu séjourner Balzac, Victor Hugo, Marc Cholodenko et Tal-coat.
Pensez-y : ils ont emprunté les mêmes allés que vous aujourd’hui. Ils y ont retrouvé une partie de leur inspiration.
Et il y a des raisons : une bâtisse magnifique qui remonte au 16è siècle et un paysage splendide.

chateau de la Ballue, blog La Fille aux couettes @auxcouettes
Label Jardin Remarquable

Le jardin de la Ballue est une rencontre géométrique du mouvement moderne et du symbolisme classique.

Jardin Ballue- jeux de perspectives- blog La Fille aux couettes.pngLes œuvres d’artistes contemporains font corps avec la nature.
C’est un labyrinthe de verdure qui offre successivement treize surprises.
Comme le bosquet de musique, où le concert est celui des oiseaux et des feuillages.

Au bosquet des senteurs: le jasmin, le chèvrefeuille, les nénuphars odorants.

Jardin Ballue-le bosquet des senteurs - blog La Fille aux couettes.png

Un théâtre de verdure, deux chaises vous invitent à contempler LE vert.

Jardin Ballue- theatre de verdure- blog La Fille aux couettes

Au Temple de Diane, il faut se placer sur une dalle au sol pour apercevoir la double perspective des allées: thuyas  à droite et tilleuls à gauche.

Jardin Ballue-le temple de Diane - blog La Fille aux couettes.png

« L’œuvre intellectuelle et ludique d’un couple d’éditeurs amateurs de mystère. »
A.Vezin, Maison Française

Salon de thé et Chambres d’hôtes

Une fois vos sens réveillés, le Salon de thé vous offre un instant gourmand. Gâteaux fait maison et une sélection de thés Ninas.

Jardin Ballue-salon de the- blog La Fille aux couettes.png

« Un doux moment de flânerie dans le jardin d’Alice, au pays des merveilles. »
Empreinte

Envie de prolonger vos rêveries ? Choisissez parmi les quatre chambres haut de gamme et une suite de 3 pièces.

Jardin Ballue-instant de beaute- papillon- blog La Fille aux couettes.png

 

Les Jardins de la Ballue 
Le site du Château de la Ballue

Le Château de la Ballue sur Trip Advisor 

Le Château de la Ballue sur Facebook 

Le Château de la Ballue sur Pinterest 

Le Château de la Ballue sur Instagram 

Publicités

Chacom- une passion bicentenaire

Une histoire qui commence en 1825.
Et une passion toujours intacte pour le travail manuel et la transmission du savoir-faire.
Les artisans Chacom sont des ambassadeurs de la marque. Tout comme le charmant et très bien informé service d’accueil de la boutique située à Villard-Saint-Sauveur, dans le Jura.

Les pipes Chacom - blog La Fille aux couettes 1.png

Le magasin d’exposition Chacom nous offre un voyage dans l’univers de ce métier manuel.
Après la sélection de la bruyère, pas moins de 12 étapes jusqu’au produit final.Les pipes Chacom - blog La Fille aux couettes 2- etapes de fabrication de la pipe.pngL’espace musée est passionnant pour les amoureux du travail du bois. Faire ressortir la beauté de la matière, c’est ce que les artisans Chacom cherchent.
Les pipes Chacom - blog La Fille aux couettes 3- histoire de la societe Chacom et dess techniques de fabrication des pipes.png

Chez Chacom, un objet fonctionnel est d’abord un objet beau et unique. Les pipes Chacom - blog La Fille aux couettes 4- citation Jacques Brel fumeur de pipe.png

Vous-êtes un fumeur passionné de pipe ? Chacom organise un concours photo qui va faire de vous un ambassadeur de la marque.
Les pipes Chacom - blog La Fille aux couettes 5- ambassadeurs Chacom, concours photo fumeurs de pipe Chacom.png

Site Chacom
Page Facebook Chacom
Visiter le magasin-usine

 

La beauté des tissus japonais

Plus de 100 pochoirs pour fabriquer un seul tissu. C’est le Kata-Yuzen, une méthode de teinture des tissus spécifique pour la région de Kyoto, au Japon.

Le design élaboré et les lignes précises, très difficiles à créer manuellement, sont fascinantes.

tissus japonais-Core Kyoto-NHK World 2.png
source et droits photo: NHK World, Core Kyoto- Kata-Yuzen: The Stenciled Beauty of Dyeing

Kata-Yuzen c’est l’art de teindre le tissu des kimonos à l’aide de pochoirs en papier. Les beaux motifs enchanteurs sont universellement admirés.

tissus japonais-Core Kyoto-NHK World 43.png
source et droits photo: NHK World, Core Kyoto- Kata-Yuzen: The Stenciled Beauty of Dyeing

La finesse du design fait de Kata-Yuzen le favori des jeunes femmes

NHK World, Core Kyoto, Kata-Yuzen- article blog La Fille aux couettes 2.png

Éventails et kimonos

Kata-Yuzen a commencé à la fin du 17-ème siècle.
Le nom de cette technique vient d’une partie du nom de l’artiste Miayazaki Yuzensai, qui a utilisé pour la première fois le design des éventails pour les kimonos.
Ces pièces uniques étaient extrêmement chers et seuls quelques-uns pouvaient se les permettre.
À la fin du 19-ème siècle, à l’arrivée au Japon des colorants artificiels, c’est Jisuke Hirose qui commence à mixer ces teintures dans une pâte et les appliquer sur des pochoirs. Une nouvelle méthode de teinture nommée Kata-Yuzen est ainsi développée.
Un patron-pochoir est mis sur le tissu et du pigment est appliqué.

Un autre pochoir, une autre couleur.
Le processus est répété plusieurs fois, pour créer un design plein de couleurs.

NHK World, Core Kyoto, Kata-Yuzen- article blog La Fille aux couettes 1.png
La fabrication des Kata-Yuzen

La fabrication des Kata-Yuzen est d’habitude gérée par des maisons de teinture qui managent tout, du design à la teinture.
Les anciens pochoirs sont de précieux modèles et sont utilisés comme référence lors de la création de nouveaux designs.

Ces jours le classique est à nouveau à la mode.
Le design occidental, comme les fleurs exotiques, étaient populaires il y a quelques années. Maintenant ce sont les fleurs japonaises qui sont le trend.

L’art de découper les pochoirs

Les pochoirs en papier sont fabriqués avec du papier washi recouvert d’un film des deux côtés, ainsi que d’une résine synthétique.
Cela permet que les pochoirs soient lavés et réutilisés.

NHK World, Core Kyoto, Kata-Yuzen- article blog La Fille aux couettes 7.png
Généralement on utilise le couteau à lame unique pour la plupart du travail.

Le couteau à double lame est utilisé pour faire des lignes. Juste un peu de force te donne la profondeur souhaitée.

Le kiri est utilisé pour faire des cercles et des points.

– Saburo Ikeda, artisan, 40 ans d’expérience dans le découpage des pochoirs.

Le plus grand challenge est l’habilité d‘utiliser une seule lame pour faire les fleurs et les feuilles apparaître comme si elles étaient en mouvement.

Prenez cette fleur. Son contraste, sa profondeur et sa teinte. Les différentes profondeurs pour la lumière du soleil et les ombres.
Ces délicats effets sont réalisés par l’utilisation des caractéristiques des lames.

NHK World, Core Kyoto, Kata-Yuzen- article blog La Fille aux couettes 3.png
Notre art est dans l’expression de cette vivacité.
Le plus beau dessin peut être ruiné si le découpeur de pochoirs n’y met pas son âme et son cœur.

Les plus petits détails

Au tout début, le tissu est préparé pour la teinture en le posant dans un cadre et repassé à la main pour éliminer toutes les poches d’air.

L’ordre et la succession des couleurs sont précisés dans un tableau d’opérations.

D’abord le contour est tracé.
Chaque pochoir expose uniquement les parties qui doivent être teints.
La partie la plus difficile sont les détails très subtils des formes qui font que les fleurs prennent vie sur le tissu.
Par l’ajustement de l’application des pigments et par le travail du pinceaux, l’artisan peut réaliser plusieurs types de composition.

J’applique une petite goûte de couleur pour cette pivoine, mais j’estompe ceux-ci vers des nuances plus claires.
Chaque fleur est estompée dans un style unique.
-Choji Ayabe, artisan, 65 ans d’expérience

NHK World, Core Kyoto, Kata-Yuzen- article blog La Fille aux couettes 8.png
Plus le design est compliqué, plus de pochoirs sont demandés et le travail est plus difficile.
Pochoir après pochoir, le design se révèle.

NHK World, Core Kyoto, Kata-Yuzen- article blog La Fille aux couettes 4.png
On peut utiliser les mêmes pochoirs mais que le résultat diffère.

Il n’y a pas deux vêtements pareils.
Chaque kimono montre une personnalité unique
C’est fait main.
C’est un travail très gratifiant et je l’aime bien.

Une fois le dessin fini, la couleur de base est appliquée sur le tissu.

Jamais du noir

Jizome est le processus de teindre uniformément le tissu.
Des arcs en plastique sont utilisés pour garder le tissu tendu et prévenir une teinture irrégulière.

tissus japonais-Core Kyoto-NHK World -arcs en plastique.png
source et crédits photo: NHK World, Core Kyoto- Kata-Yuzen: The Stenciled Beauty of Dyeing

Ce processus a un effet majeur dans le rendu final.
Le travail du teinturier doit être rapide, attentif et uniforme.

Nous combinons les couleurs mais on n’utilise jamais du noir.
Nous maîtrisons les tons avec des couleurs complémentaires.

Les couleurs harmonieuses ajoutent de la profondeur et de la beauté.

À la poursuite de couleurs riches

Les tissus sont ensuite mis dans une machine et saupoudrés de sciure de bois.
Cette étape est vitale pour la teinture.

La sciure séchée transfère l’humidité uniformément et assure la durabilité des couleurs.

Ensuite les tissus sont mis à la vapeur et chauffés à plus de 100 degrés pendant 30 minutes pour fixer les pigments.
Ils sont refroidis et mises à la vapeur à nouveau.
Les couleurs profondes sont difficiles à obtenir et demandent plusieurs vapeurs.

tissus japonais-Core Kyoto-NHK World 45-before and after
source et crédits photo: NHK World, Core Kyoto- Kata-Yuzen: The Stenciled Beauty of

Des couleurs vives

Il y a environ 50 ans, les tissus Yuzen étaient rincés dans les courants d’eau.
L’eau de Kyoto est salée donc idéale pour cette pratique qui est une partie inhérente des paysages locaux.

Aujourd’hui les tissus sont rincés dans les ateliers de teinture, mais l’eau locale est toujours utilisée pour produire les tissus Kata-Yuzen.
L’eau de Kyoto a une qualité et une pureté qui aident fixer les couleurs.

NHK World, Core Kyoto, Kata-Yuzen- article blog La Fille aux couettes 5.png
Aloha-yuzen

Un ancien pochoir gardé dans un entrepôt d’une maison Kata-Yuzen fondée en 1990 a sauvé l’entreprise.

C’est un pochoir de 1900.
Les designs étaient audacieux auparavant, on ne voit plus cette touche aujourd’hui.
Beaucoup de nos clients internationaux choisissent ce pochoir.

tissus japonais-Core Kyoto-NHK World -aloha yuzen.pngJ’ai fait une chemise Aloha avec ce patron, il y a 15 ans, quand les affaires ne marchaient pas très bien.
J’ai entendu que les chemises Aloha sont à l’origine basées sur le kimono.

Utiliser les designs traditionnels pour les vêtements occidentaux a apporté un nouveau souffle dans un art ancien.
Ce design à fleurs et paon est réalisé dans 17 combinaisons de couleurs. Il fait part d’une nouvelle stratégie de marketing.

NHK World, Core Kyoto, Kata-Yuzen- article blog La Fille aux couettes 6.png

Nous voulons que les gens redécouvrent le sens, la signification qui est derrière le design des kimonos.
Nous espérons que les clients seront enchantés et qu’ils achèteront plus, et comme ça transmettre la culture japonaise dans le futur.

130 ans après la création, les artisans Kata-Yuzen trouvent un nouveau potentiel pour ce qui autrefois était uniquement une technique de teinture des kimonos.

Kata-Yuzen est la culmination des techniques maîtrisées par les découpeurs de pochoirs, les teinturiers, les artistes. Aucun ordinateur ne peut arriver à une telle performance.

Source NHK World, Core Kyoto- Kata-Yuzen: The Stenciled Beauty of Dyeing
Vidéo disponible en replay jusqu’au 31 août 2017

 

L’atelier 1110 à Gacilly- une poésie inouïe

Quitter un atelier de créateur ayant les yeux pleins de larmes. C’est l’expérience que j’ai vécue lors de ma visite à l’Atelier 1110 à La Gacilly.

La Gacilly-atelier 1110 - La Fille aux couettes-19
crédits photo @La Fille aux couettes

Sensibilité et imagination

Dom, l’artisan de l’Atelier 1110 à La Gacilly, retrouve la vie des objets perdus et jetés par les autres. Il leur donne une nouvelle âme. Et il met dans ses petites créatures beaucoup de sa propre âme.

Ce drôle de personnage a cumulé au fil des années un bagage de curiosité maladive, un goût prononcé pour l’art du beau, de l’esthétique, de la finition.

                                                   source citation: Atelier 1110

 

La Gacilly-atelier 1110 - La Fille aux couettes-9.3.jpg
Dom, l’artisan de l’Atelier 1110, crédits photo @La Fille aux couettes

Ce n’est pas du recyclage. On ne recycle pas les âmes. Dom les récupère et les transfère dans de nouveaux corps, pour que la beauté puisse parler.

Le prélude

La cour d’entrée de l’atelier est spectaculaire et joue bien son rôle d’invitation à la découverte.

Le motard de l’Apocalypse a la réputation d’être le motard le plus photographié au monde 😊.

La Gacilly-atelier 1110 - La Fille aux couettes-6.2.jpg
Le Motard de l’Apocalypse, création Atelier 1110, crédits photo @La Fille aux couettes

L’éléphant, Madame Le Robot avec son rouge à lèvres, la fleur géante et le lutin ont tous l’air d’être descendus d’un conte. Et d’avoir pris vie dans la cour, pour témoigner de l’imaginaire du Dom.

L’atelier

Passer la porte d’entrée de l’atelier 1110 c’est redécouvrir sa curiosité d’enfant. Et accepter les provocations intellectuelles lancées par certains œuvres.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une bande-son entraînante et méditative à la fois guide votre visite. Et vous sensibilise aux lieux. Car elle fait partie de l’univers intime de l’artisan.

Ses personnages font partie d’une espèce qui s’appelle Les Z’Harbitants. Il y a Cap’Tain Nemo Fil, Whouaa La Nana, Miss Wonder Alu, Yo Men (parce que Yeh Men c’était pris déjà, comme le dit Dom sur son site).

Quand visiter

Quand vous voulez. La poésie n’a pas de saison.

Ou découvrez l’atelier 1110 lors du Festival Photo de la Gacilly (de juin au septembre chaque année)

Ou pendant la Fête de la soupe en novembre à la Gacilly. L’atelier 1110 vous fait goûter à cette occasion une soupe spéciale et un petit concert.

La e-boutique de l’atelier 

Facebook 

Le site

 

Nuit au château de Chantore – hébergement avec étiquette

Se rêver marquis et marquise ! Il est possible grâce aux chambres d’hôtes proposées par le Château de Chantore en Normandie. Un cadre magnifique, vue sur le Mont Saint-Michel, accueil extrêmement attentionné. Idéal pour une idée cadeau ou pour faire sa demande en mariage 😊

chateau Chantore - Normandie-17-La Fille aux couettes
crédits photo: @ La Fille aux couettes

Le cadre

Le parc du château est absolument spectaculaire. Plusieurs arbres exotiques, quelques-uns séculaires, sont à découvrir dans le jardin à l’anglaise.

Le séquoia géant et le cèdre du Liban sont de magnifiques exemplaires qui invitent à contemplation. Et à méditation sur la magnificence de la nature.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Une rivière, une cascade, des cygnes, des chevaux, une tour médiévale, la pommeraie (nous sommes en Normandie !) sont autant des points de repos. Et des privilèges pour pratiquer la pleine conscience.

Le château

Une bâtisse du 18è siècle avec des salles de bain de la taille d’un studio parisien ! Immense douche à l’italienne, robinetterie vintage, marbre, miroirs antiques. Et ce n’est que la salle de bain.

chambre du marquis - chateau Chantore

chambre du vicomte- salle de bain- chateau Chantore
source et crédits photos: Château de Chantore

Les chambres sont décorées avec une extrême finesse et attention aux détails. Au millimètre près. Literie excellente, lit à couronne, antiquités et objets anciens. Tout pour une expérience particulière, hors du temps.

Le salon chinois offre une magnifique vue sur le Mont Saint Michel.

Un petit-déjeuner avec étiquette

Il est rare qu’une salle de petit-déjeuner soit aussi photographiée que celle du château de Chantore. Vous êtes invités à reprendre conscience de l’importance de l’étiquette et de bonnes manières.

chateau Chantore - Normandie-47- La Fille aux couettes
salle du petit-déjeuner au Château de Chantore – crédits photo: @ La Fille aux couettes

La conversation et la continue attention des hôtes vont au-delà de la simple convivialité. Elles s’inscrivent dans une sensibilité et dans un vrai goût de l’accueil rarement rencontrés.

Le château en vidéo

Réservation

Facebook

Instagram

Pinterest

Un livre à 360 °

L’architecte et designer japonais Yusuke Oono réalise des livres à 360 °. Un diorama en 3D qui enchante les petits et les grands.

terre et lune 4- livre 360 degres - Yusuke Oono -Seigensha Art Publishing
source et crédits photos: Seigensha Art Publishing

360 ° de plaisir esthétique

L’architecte s’appuie sur les connaissances en conception tridimensionnelle qu’il a acquises lors de la conception des bâtiments.

Le livre semble un travail artisanal très laborieux, mais est réalisé avec CAD utilisé en architecture.
Je ne suis pas un artiste. Je traite mon travail plutôt comme un projet d’architecture.

Les 3 livres de la série

Il existe actuellement 3 livres dans la série: la Lune et la Terre, le mont Fuji et Blache-neige.

 

Leur emballage est une boite qui semble contenir un livre en miniature. Quand on l’ouvre, ça devient un diorama 360 °.

Les pages forment une scène qu’on regarde fascinés à l’infini.

mont fuji - livre 360 degres - Yusuke Oono -Seigensha Art Publishing.png
source et crédits photos: Seigensha Art Publishing

Le prototype et le cadeau Lexus

Le prototype de ses livres à 360 ° est une pièce faite pour l’ouverture d’un café. Elle a reçu le prix ADC à New York.

Lors d’un événement Lexus, les invités ont reçu un cadeau conçu par Oono et qui a fait sensation:

 


En Angleterre, les livres d’Oono ont fait l’objet d’une campagne publicitaire sur le thème de l’histoire de famille.

histoire de famille - livre 360 degres - NHK World.png
crédits et source photo: NHK World, Great Gear

Comment Oono choisit-il les éléments pour sa création?

Pour le mont Fuji et Blanche-neige, plus que l’histoire en elle-même, je pense que la valeur du design est dans ma manière de traiter l’histoire pour la faire apparaître tridimensionnelle.

Méthode

Après s’être installé sur un thème, il commence par le moulage d’une forme tridimensionnelle sur l’ordinateur, qui est ensuite découpée en tranches : une pour chaque page du livre.

Lorsque les pages sont assemblées, la couverture avant touche la couverture arrière et révèle la scène sous tous ses détails complexes et sa beauté.

Je m’assure que les objets se superposent joliment.
Je regarde comment les éléments s’assemblent et je pense 3D pour garder l’équilibre et placer les objets pour créer une histoire.

Au fur et à mesure que la série se développe, Oono choisit des éléments variés comme formes et dimensions.
Il évite les sujets qui sont trop proches l’un de l’autre est une excellent moyen de créer de l’attente et de l’anticipation pour de nouveaux livres à 360 °.

source info: NHK World, Great Gear 

Survivre n’est pas juste

Survivre à une guerre n’a rien de juste. Mais d’héroïque? Peut-on être accueilli en héros après avoir été évacué de la guerre ?

photo Dunkerque - source IMDB 2016 Warner Bros. Entertainment Inc., Ratpac-Dune Entertainment LLC and Ratpac Entertainment, LLC
© 2016 Warner Bros. Entertainment Inc., Village Roadshow Films North America Inc. and RatPac-Dune Entertainment LLC , source IMDB

1.«Voir la patrie n’aide pas à y rentrer.»

Voir les falaises de ton pays et essayer par tous les moyens d’y arriver.

Parce que toi et 400 000 autres soldats vous êtes encerclés, sans échappatoire. En avant, la mer houleuse. Au-dessus, le ciel qui fait pleuvoir les tirs ennemis. Derrière, la terre où l’ennemi progresse.

photo Dunkerque - source IMDB Courtesy of Warner Bros. Picture - © 2016 Warner Bros. Entertainment Inc., Village Roadshow Films North America Inc. and RatPac-Dune Entertainment LLC – U.S., C.png
© 2016 Warner Bros. Entertainment Inc., Village Roadshow Films North America Inc. and RatPac-Dune Entertainment LLC, source IMDB

 

C’est une des trois histoires du film Dunkerque de Christopher Nolan: celle de la survie. Par tous les moyens, si peu qu’ils soient.

« Les grenadiers seulement. »

« Pas de soldats français à partir d’ici. »

Coincé dans un ruban de sable, tu te mets en ligne pour attendre.

Un bateau. Ou la mort.

La tragédie c’est que les deux arrivent à coïncider.

Tu penses que le bateau est ta sortie. Ce ne l’est pas.

2. «Je serais utile.»

Soldat ou civil, tu pars à la guerre pour être utile. Au risque de sacrifier tes proches.

C’est la deuxième histoire du film: la mobilisation des civils anglais pour sauver leurs soldats des côtes françaises.

Au début, un focus sur un seul bateau et les tragédies qui s’y passent. Dans un espace si restreint s’installent la survie, la folie, la mort, la peur et l’espoir.

3.«Garde assez pour rentrer !»

Enrôlé pour la guerre, tu pars avec l’espoir de revenir. Vivant et entier.

Mais pendant ta mission tu décides autrement. Pour permettre aux milliers d’autres de revenir.

photo Dunkerque - source IMDB 2016 Warner Bros. Entertainment Inc., Ratpac-Dune Entertainment LLC and Ratpac Entertainment, LLC7
© 2016 Warner Bros. Entertainment Inc., Village Roadshow Films North America Inc. and RatPac-Dune Entertainment LLC, source IMDB

Dunkerque c’est aussi une bande-son qui vous prend aux tripes. Faite pour essorer vos émotions.

La tragédie n’a pas besoin d’être transposée en mots. Les soldats attendent sans rien dire.

La survie est un instinct.

Le repère de la marée haute sont les cadavres qui reviennent.

Le repère de la vie sont les enfants qui jouent au long des rails.

« Plutôt lui que moi. »

« On n’a fait que survivre. »

Cela suffit pour toi ?